Une école multisport adaptée au handicap

Sud ouest Publié le 09/10/2017 par Maguy Caporal.

La seule école multisport adaptée au handicap de Gironde se trouve à Grayan-et-L’Hôpital grâce à l’association Médoc enfance handicap. L’école a ouvert ses portes mercredi 4 octobre dernier dans la salle multisport. Seize enfants et leurs parents s’y sont retrouvés autour de leurs éducateurs de la Fédération française de sports adaptés, Jean-Patrick Sanchez et Valérie Roucayrol qui travaillent en binôme.

15 € par an

Les exercices portent sur la motricité, des jeux de ballon, de raquettes, d’opposition, gymnastique, acrosports… Ils se déroulent le mercredi de 17 h 30 à 18 h 30 pour les enfants à partir de 6 ans. Une participation annuelle de 15 € est demandée aux parents.

Stéphanie Béliard, responsable de Médoc enfance handicap, élargit sa mission à la fratrie du jeune handicapé. « Les frères et sœurs souffrent aussi et doivent s’adapter à de lourdes difficultés au sein de la famille. C’est pourquoi ils sont les bienvenus aux cours, d’autant plus qu’ils stimulent et participent à une socialisation par le jeu », indique-t-elle.

Au-delà de 16 inscriptions, elle envisage de créer un deuxième groupe. Tous les renseignements sont sur le site de Médoc Enfance Handicap et sur Facebook.

Médoc Enfance Handicap : un forum sur la différence

L’association Médoc Enfance Handicap organise, samedi, son premier forum dans la salle François-Mitterrand.

JULIEN LESTAGE 

L’association Médoc Enfance Handicap organise son premier forum sur la différence et le handicap. La manifestation aura lieu samedi 13 mai, dans la salle François-Mitterrand (1). L’objectif des organisateurs est de permettre au public connaissant un handicap et aux familles d’avoir accès à des informations utiles.

L’association annonce la présence de quinze exposants « qui vous donneront des conseils autour de la gestion des problèmes administratifs, mais aussi des informations sur la scolarité ou l’orientation professionnelle ». La question des loisirs ne sera pas oubliée, avec notamment la pratique du sport adapté.

Une mobilisation nécessaire

Sur 65 millions de Français, 12 millions sont touchés par un handicap. La question de la scolarisation des enfants handicapés est un dossier qui a connu des progrès entre 2005 et 2015. La loi de 2005 a instauré un droit à la scolarisation pour tous les enfants et adolescents handicapés. Aujourd’hui, la moitié de ces enfants sont scolarisés dans une classe ordinaire et bénéficient, si besoin, de l’accompagnement d’un auxiliaire de vie scolaire.

Des progrès à faire

En revanche, selon un constat fait par le Conseil national d’évaluation du système scolaire (CNESO), « si l’école inclusive est bien en train de devenir une réalité dans le primaire, les élèves en situation de handicap sont encore très souvent séparés des autres au collège, et plus encore au lycée ».

Des progrès importants restent donc à faire en terme d’intégration. Stéphanie Belliard, la trésorière de l’association Médoc Enfance Handicap, note que la situation du handicap en milieu rural est particulièrement compliquée.

« Pour l’ensemble de la presqu’île, nous n’avons une dotation que de 25 places pour le service d’éducation spéciale et de soins à domicile. C’est ridiculement insuffisant » s’insurge la responsable associative. Sur la presqu’île, l’association Médoc Enfance Handicap, lancée il y a deux ans, se mobilise pour tenter d’améliorer la situation de ces enfants scolarisés. En février dernier, la structure a permis au collège Notre-Dame de Lesparre, qui héberge une Unité localisée pour l’inclusion scolaire (Ulis), de se doter de six tablettes informatiques individuelles, ainsi que des logiciels adaptés.

(1) De 14 à 18 heures. Entrée libre.

« Les élèves en situation de handicap sont encore très souvent séparés des autres au collège, et plus encore au lycée »

0001

sud ouest 08 02 17 ULIS-page-001

sud ouest 08 10 16 ULIS-page-001

une du journal du medoc

Projet Ulis

img149